Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

Rechercher

6 juillet 2007 5 06 /07 /juillet /2007 19:59



 Aujourd'hui quelques vues de mon village natal, Chazelles sur Lyon, longtemps important centre de fabrication de chapeaux de feutre, jusqu'au début des années 70.
Quand j'étais gamin, tous les hommes du village portaient un feutre.
Quelques années plus tard le chapeau feutre était encore à la mode pour preuve cette photo du conseil municipal de 1971.



A présent on ne voit plus des chapeaux qu'au musée de la chapellerie.

2 vues générales de Chazelles   (cartes postales)




Des chapeliers au travail ici. Ces photos doivent dater des années 60. Beaucoup de visages ne me sont pas inconnus.
Quelques cartes postales d'ateliers  ici.

 

 

A Chazelles sur Lyon, on voit encore quelques cheminées des usines de chapellerie. J'ai compté 7 cheminées encore dressées, usine Fléchet (2), usine France rue Besson, usine Martin-Vialaton rue du Souvenir, usine Morreton, le Musée installé sur le site de l'usine Blanchard, usine Ferrier.



Ci dessous vue partielle de Chazelles sur les anciennes usines Fléchet. Une des 3 cheminées visibles ici (au milieu) a été  détruite au mois de Juillet 2006.
La cheminée la plus haute et le bâtiment des anciens ateliers de fabrication sont classés
monument historique.

 

 

 

Deux interprétations différentes d'après photo personnelle

-

La cheminée classée est en cours de restauration
(photo extraite du site chazelles-histoire.net)

-

Vue de Chazelles à partir de Viricelles.
Pour découvrir ce point de vue il faut monter au sommet du clocher du village.

  

 

  Vue à partir du chemin des Calles

   

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Paul - dans Né quelque part
commenter cet article

commentaires

vivi 10/07/2007 11:42

Je suis passé à plusieurs reprises à Chazelles, sans m'apercevoir qu'il y avait des cheminées, notement une classée. Grace à toi je prendrai le temps la prochaine fois de lever les yeux et de m'attarder pour observer ce patrimoine. Je n'aurai jamais eu l'idée non plus de les peindre, mais grace à  toi même les sites industriels prennent une teinte pastelle et deviennent romantiques...